Partition et tablature guitare de Joyce Jonathan et Vianney Les filles d'aujourd'hui

Joyce Jonathan et Vianney – Les filles d’aujourd’hui

Partition niveau confirmé

Partition Confirmé

voir les abonnements Maxitabs

Cours partition

COMMENT JOUER
LES FILLES D'AUJOURD'HUI


Extrait chanson

Favoris & Enregistreur

Exporter

Transposition

Backing Track

 

CAPO II

 

Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui
Et malheureusement j'en fais partie
Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui
Elles savent pas ce qu'elles veulent
Elles savent pas dire, oui

 

Les gens de mon temps s’enlacent
Et de ce temps les gens se lassent
Soudainement tout s’efface
Au moment de la préface 

 

On s’rend débiles d’amour intense
On se défile pourtant 
Avant d’écrire le jour suivant
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

 

Elles sont déroutantes les filles d'aujourd'hui
Un petit tour d’amour et puis s’enfuient
Si elles suivent le vent les filles d'aujourd'hui
Sais-tu que les garçons le font aussi, oui

 

Les gens de mon temps s’embrassent
Avant qu’ils ne se remplacent
Tout se détend se détache
Au moment de la préface 

 

On s’rend débiles d’amour intense
On se défile pourtant 
Avant d’écrire le jour suivant

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

 

CAPO II

 

Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui
Et malheureusement j'en fais partie
Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui
Elles savent pas ce qu'elles veulent
Elles savent pas dire, oui

 

Les gens de mon temps s’enlacent
Et de ce temps les gens se lassent
Soudainement tout s’efface
Au moment de la préface 

 

On s’rend débiles d’amour intense
On se défile pourtant 
Avant d’écrire le jour suivant
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 
Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

 

Elles sont déroutantes les filles d'aujourd'hui
Un petit tour d’amour et puis s’enfuient
Si elles suivent le vent les filles d'aujourd'hui
Sais-tu que les garçons le font aussi, oui

 

Les gens de mon temps s’embrassent
Avant qu’ils ne se remplacent
Tout se détend se détache
Au moment de la préface 

 

On s’rend débiles d’amour intense
On se défile pourtant 
Avant d’écrire le jour suivant

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Mais volants de villes en villes
Vivons-nous vraiment 

Tu as aimé "Les filles d'aujourd'hui" ? essaye ces autres tabs

  • Partition Gilbert Becaud – L’important c’est la rose
  • Partition Bob Dylan – Knockin’on heaven’s door
  • Partition Barbara – L’aigle noir
  • Partition Michel Sardou – La java de Broadway
  • Partition Renaud – En cloque
  • Partition Serge Gainsbourg – Je suis venu te dire que je m’en vais
  • Partition Jean Jacques Goldman – Encore un matin
  • Partition William Baldé – Un rayon de soleil
  • Partition Johnny Hallyday – Quelque chose de Tennessee
  • Partition Michel Fugain – Fais comme l’oiseau
  • Partition Lady Gaga, Bradley Cooper – Shallow (A star is born)
  • Partition Julien Clerc – Femmes je vous aime
  • Partition Julien Clerc – Ma préférence
  • Partition Indochine – Trois nuits par semaine
  • Partition Annie Cordy – Tata Yoyo
  • Partition Renan Luce – Repenti
  • Partition Dalida – Il venait d’avoir 18 ans
  • Partition Patrick Bruel – J’te l’dis quand même
  • Partition Zaz – Je veux
  • Partition Georges Moustaki – Le métèque
  • Partition Nicoletta – Mamy blue
  • Partition Calogero – Yalla
  • Partition Da Silva – L’indécision
  • Partition Michel Polnareff – On ira tous au paradis


Laisser un commentaire pour cette partition.  

Ce site stocke des données pour les commentaires, consultez notre politique de confidentialité



En cochant la case, tu acceptes la politique de confidentialité


Cliquer pour afficher les commentaires
  1. Malard Alain

    Bonjour

    Il manque un couplet avant le dernier refrain
    Voici les Paroles :
    les gens de mon temps s’agacent
    Quand d’autres gens les remplacent
    Et si on posaient nos traces
    Au delà de la préface.

    Répondre

X