Partition et tablature guitare de Joyce Jonathan et Vianney Les filles d'aujourd'hui

    Joyce Jonathan et Vianney – Les filles d’aujourd’hui
    Partition niveau confirméConfirmé





     

    CAPO II

     

    Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui
    Et malheureusement j'en fais partie
    Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui
    Elles savent pas ce qu'elles veulent
    Elles savent pas dire, oui

     

    Les gens de mon temps s’enlacent
    Et de ce temps les gens se lassent
    Soudainement tout s’efface
    Au moment de la préface 

     

    On s’rend débiles d’amour intense
    On se défile pourtant 
    Avant d’écrire le jour suivant
    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 
    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

     

    Elles sont déroutantes les filles d'aujourd'hui
    Un petit tour d’amour et puis s’enfuient
    Si elles suivent le vent les filles d'aujourd'hui
    Sais-tu que les garçons le font aussi, oui

     

    Les gens de mon temps s’embrassent
    Avant qu’ils ne se remplacent
    Tout se détend se détache
    Au moment de la préface 

     

    On s’rend débiles d’amour intense
    On se défile pourtant 
    Avant d’écrire le jour suivant

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

     

    CAPO II

     

    Elles sont énervantes les filles d'aujourd'hui
    Et malheureusement j'en fais partie
    Elles sont trop hésitantes les filles d'aujourd'hui
    Elles savent pas ce qu'elles veulent
    Elles savent pas dire, oui

     

    Les gens de mon temps s’enlacent
    Et de ce temps les gens se lassent
    Soudainement tout s’efface
    Au moment de la préface 

     

    On s’rend débiles d’amour intense
    On se défile pourtant 
    Avant d’écrire le jour suivant
    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 
    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

     

    Elles sont déroutantes les filles d'aujourd'hui
    Un petit tour d’amour et puis s’enfuient
    Si elles suivent le vent les filles d'aujourd'hui
    Sais-tu que les garçons le font aussi, oui

     

    Les gens de mon temps s’embrassent
    Avant qu’ils ne se remplacent
    Tout se détend se détache
    Au moment de la préface 

     

    On s’rend débiles d’amour intense
    On se défile pourtant 
    Avant d’écrire le jour suivant

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Mais volants de villes en villes
    Vivons-nous vraiment 

    Avez-vous essayé ces autres partitions ?

    • Partition Pink Floyd – Another brick in the wall
    • Partition Kyo – Ce soir
    • Partition Céline Dion – Je sais pas
    • Partition Francis Cabrel – C’est écrit
    • Partition Michel Delpech – Wight is wight
    • Partition Pocahontas – L’air du vent
    • Partition Oasis – Wonderwall
    • Partition Oasis – Champagne supernova
    • Partition Serge Gainsbourg – Comme un boomerang
    • Partition Pierre Perret – Les jolies colonies de vacance
    • Partition Patrick Bruel – Qui a le droit
    • Partition Kyo – Je cours
    • Partition Michel Delpech – Pour un flirt
    • Partition Scorpions – You and I
    • Partition Simple Plan – Welcome to my life
    • Partition Grégoire – Toi plus moi
    • Partition The Beatles – Let it be
    • Partition Jean Jacques Goldman – Puisque tu pars
    • Partition Joe Dassin – Si tu t’appelles mélancolie
    • Partition Richard Sanderson – Reality (La boum)
    • Partition Patricia Kaas – Il me dit que je suis belle
    • Partition Joe Dassin – Siffler sur la colline
    • Partition Da Silva – L’indécision
    • Partition Superbus – Lola


    Laisser un commentaire pour cette partition.  

    Ce site stocke des données pour les commentaires, consultez notre politique de confidentialité



    En cochant la case, vous acceptez la politique de confidentialité

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


    Cliquer pour afficher les commentaires
    1. Malard Alain

      Bonjour

      Il manque un couplet avant le dernier refrain
      Voici les Paroles :
      les gens de mon temps s’agacent
      Quand d’autres gens les remplacent
      Et si on posaient nos traces
      Au delà de la préface.

      Répondre

    X