maxitabs

Partition et tablature guitare de Bourvil La tendresse

Bourvil – La tendresse

Partition niveau Expert

Partition
Expert

voir les abonnements Maxitabs

Cours partition

COMMENT JOUER
LA TENDRESSE


Extrait chanson

Favoris & Enregistreur

Exporter

Transposition

Backing Track

 

CAPO IV

 

On peut vivre sans richesses
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y en a plus beaucoup
     Mais vivre sans tendresse
     On ne le pourrait pas
Non,             non,                  non,                  non
    On ne le pourrait pas............

 

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Être inconnu dans l'Histoire
Et s'en trouver bien
       Mais vivre sans tendresse
       Il n'en est pas question
Non,             non,                  non,                  non
     Il n'en est pas question............

 

     Quelle douce faiblesse
     Quel joli sentiment
     Ce besoin de tendresse
     Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

 

Le travail est nécessaire
Mais s'il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien, on s'y fait
     Mais vivre sans tendresse
     Le temps vous paraît long
Long,            long,                   long,                  long
     Le temps vous paraît long............

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l'amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
    Oui mais sans la tendresse
     L'amour ne serait rien
Non,             non,                  non,                  non
     L'amour ne serait rien.............

 

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
Qu'on n'est plus qu'un pauvre diable
Broyé et déçu
     Alors sans la tendresse
     D'un cœur qui nous soutient
Non,             non,                  non,                  non
     On n'irait pas plus loin.............

 

     Un enfant nous embrasse
     Parce qu'on le rend heureux
      Tous nos chagrins s'effacent
     On a les larmes aux yeux
Mon dieu, mon dieu, mon dieu

Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites-donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
     Des torrents de tendresse
     Pour que règne l'amour
Rè-----------gne                  l'a----------------mour
       Jusqu'à la fin des jours

 

CAPO II

 

On peut vivre sans richesses
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y en a plus beaucoup
     Mais vivre sans tendresse
     On ne le pourrait pas
Non,             non,                  non,                  non
    On ne le pourrait pas............

 

On peut vivre sans la gloire
Qui ne prouve rien
Être inconnu dans l'Histoire
Et s'en trouver bien
       Mais vivre sans tendresse
       Il n'en est pas question
Non,             non,                  non,                  non
     Il n'en est pas question............

 

     Quelle douce faiblesse
     Quel joli sentiment
     Ce besoin de tendresse
     Qui nous vient en naissant
Vraiment, vraiment, vraiment

 

Le travail est nécessaire
Mais s'il faut rester
Des semaines sans rien faire
Eh bien, on s'y fait
     Mais vivre sans tendresse
     Le temps vous paraît long
Long,            long,                   long,                  long
     Le temps vous paraît long............

Dans le feu de la jeunesse
Naissent les plaisirs
Et l'amour fait des prouesses
Pour nous éblouir
    Oui mais sans la tendresse
     L'amour ne serait rien
Non,             non,                  non,                  non
     L'amour ne serait rien.............

 

Quand la vie impitoyable
Vous tombe dessus
Qu'on n'est plus qu'un pauvre diable
Broyé et déçu
     Alors sans la tendresse
     D'un cœur qui nous soutient
Non,             non,                  non,                  non
     On n'irait pas plus loin.............

 

     Un enfant nous embrasse
     Parce qu'on le rend heureux
      Tous nos chagrins s'effacent
     On a les larmes aux yeux
Mon dieu, mon dieu, mon dieu

Dans votre immense sagesse
Immense ferveur
Faites-donc pleuvoir sans cesse
Au fond de nos cœurs
     Des torrents de tendresse
     Pour que règne l'amour
Rè-----------gne                  l'a----------------mour
       Jusqu'à la fin des jours

Tu as aimé "La tendresse" ? essaye ces autres tabs

  • Partition Jacques Brel – Vesoul
  • Partition Daniel Balavoine – Mon fils ma bataille
  • Partition Michel Sardou – La java de Broadway
  • Partition Il était une fois – J’ai encore rêvé d’elle
  • Partition Daniel Balavoine – Le chanteur
  • Partition Patrick Bruel – J’te l’dis quand même
  • Partition Michel Delpech – Wight is wight
  • Partition Florent Pagny – Et un jour une femme
  • Partition Julien Doré – Paris Seychelles
  • Partition Michel Delpech – Les divorcés
  • Partition Johnny Hallyday – Quelque chose de Tennessee
  • Partition Téléphone – New York avec toi
  • Partition Pierre Perret – Les jolies colonies de vacance
  • Partition Charles Aznavour – Les comédiens
  • Partition Marc Lavoine – Les yeux revolver
  • Partition Charles Aznavour – Emmenez moi
  • Partition Alain Souchon – J’ai dix ans
  • Partition Francis Cabrel – C’est écrit
  • Partition Soldat Louis – Du rhum des femmes
  • Partition Jeanne Moreau – Le tourbillon de la vie
  • Partition Michel Fugain – Chante la vie chante
  • Partition Laroche Valmont – T’as le look coco
  • Partition Jean Jacques Goldman – Je marche seul
  • Partition Clara Luciani – La grenade


Laisser un commentaire pour cette partition.  

Ce site stocke des données pour les commentaires, consultez notre politique de confidentialité



En cochant la case, tu acceptes la politique de confidentialité

X