Comment choisir son premier amplificateur lorsque l'on est débutant ?

    Pour répondre à cette question, il est nécessaire que je vous explique comment fonctionne un ampli puis de vous décrire les différents types d'amplis qui existent et leurs spécificités.

    Vous êtes prêts ? Alors, allons-y !

    Un ampli ou amplificateur sert comme son nom l'indique à amplifier le son d'une guitare à partir d'un micro.

    Il est composé de 3 éléments principaux :

    • le préamplificateur
    • l'amplificateur
    • le baffle incluant l'haut-parleur (ou HP pour les intimes)

    Le préamplificateur a pour rôle d'ajuster le son, de le colorer. Pour cela, un certain nombre de boutons rotatifs sont disponibles; on parle en général de Basse, Médium, Aiguë.

    L'amplificateur, lui, prend le son du préampli et augmente se puissance. Il modifie, en général, aussi le son par son gain et ses composants internes (lampes). L'amplificateur a une puissance de sortie qui est exprimée en Watts (ex : 15 watts). Plus la puissance est grande, plus vos voisins vous détesterons.

    Le baffle est une boite en général en bois sur lequel est fixé un HP (voir plusieurs) pour délivrer le son provenant de l'ampli. Chaque HP colorise également le son.

    Lorsque ces trois éléments sont réunis ensemble on parle alors d'un Combo.

    Lorsque le préampli et l'ampli sont séparés du baffle, on parle de deux éléments indissociables : la tête d'amplification et le baffle.

    Vous l'avez compris, le son d'un ampli est composé d'un ensemble d’éléments qui en s’additionnant lui donne son son définitif.

    Pour finir cette brève explication, il existe plusieurs types d'amplificateurs :

    • amplis à lampes
    • amplis à transistors
    • amplis à modélisation
    • amplis hybride

    Les amplis à lampes sont pour les puristes et les amateurs de sons vintages, l'ampli analogique par excellence. En effet, les premiers amplificateurs utilisaient des lampes (sur le même principe que les ampoules qui vous éclairent le soir) pour augmenter la puissance électrique.

    Pour synthétiser, les amplis à lampes génèrent un son qui ressemble à celui des Guitar héros car ils utilisent (ou du moins utilisaient) eux aussi ce type d'ampli.

    Points importants sur ce type de modèle : il est plus cher à l'achat (entre 200 à 6000 euros), il est plus fragile et demande un entretien avec changement des lampes (car elles s'usent, oui oui !).

    Enfin, la puissance d'un amplificateur à lampes sera bien supérieure à celle d'un ampli à transistors pour la même puissance exprimée en Watts.

    Les amplis à transistors utilisent, vous l'avez compris, des transistors à la place des lampes.

    Ils sont plus solides, moins lourds à transporter et surtout moins chers (entre 50 à 900 euros)!

    Ce type d'ampli est réputé pour avoir de bons sons clairs (comme les Rolands) mais un son crunch ou saturé un peu froid. Malgré tout, certains constructeurs arrivent aujourd'hui à produire de meilleurs sons crunchs(comme avec le Roland Blues Cube) .

    Les amplis à modélisation sont des amplis numériques qui intègrent des simulations de sons d'amplis mythiques ou des configurations pour simuler un autre Haut-parleur par exemple.

    Ce sont des amplis très intéressants qui ont beaucoup évolué durant ces 5 dernières années. Mais attention, certain amplis disposent de sons qui sonnent très froid et qui ne ressemblent pas aux sons désirés.

    Leurs tarifs restent abordables (entre 100 à 600 euros).

    Enfin, les amplis hybrides sont un compromis entre l'ampli à transistor et l'ampli à lampes. Ce modèle comporte des lampes en préamplification alors que l'amplificateur reste à transistors.

    Cela lui permet d'avoir un meilleur son crunch/saturé via les lampes, mais la dynamique et la profondeur du son n'est pas du niveau d'un ampli à lampes.

    Leurs tarifs restent aussi abordables (entre 100 à 600 euros).

    Maintenant que vous maîtrisez les amplis, voici quelques recommandations et propositions en fonction du son recherché.

     

    Les Maxiconseils

    Notez que ces propositions sont à titre indicatif et dépendent des préférences de chacun.

    Je vous recommanderais donc d’aller essayer l'amplificateur dans un magasin pour trouver le son qui vous convient le mieux.

     

    Pour un son clair : Je vous recommande un Fender, un Roland ou un Hiwatt.

    Pour un son crunch : Je vous recommande soit un Fender (Blues Junior, Deluxe), soit un Blackstar soit un Vox ou encore un Orange.

    Pour un son saturé rock : Allez voir du coté des Marshalls, leurs sons saturés ont largement participé au Rock et Hard Rock des années 80/90. Sinon un Peavey pourra aussi vous plaire.

    Pour un son saturé métal: les marques Peavey , Randall, Mesa Boogie, Engl sont des valeurs sur.

     

    La marque Orange a un grain spécifique, on aime ou on aime pas, à vous de voir... .

    Il existe bien d'autres marques avec leurs qualités et leurs défauts, c'est à vous de les essayer et de vous faire une idée.

     

    Pour finir, un conseil sur la puissance des amplis et leur utilisation. Si vous souhaitez jouer en appartement ou ne pas déranger les voisins, je vous recommande une puissance max de 5 watts (à lampes), 1 à 5 watts étant le mieux.

    Pour jouer dans un groupe sur des petites scènes, une puissance comprise entre 15 et 50 watts suffit (en fonction de votre batteur et du style de musique).

    Certains amplis Combos ou têtes d'amplis disposent même de 100 Watts de puissance. Personnellement je trouve cela inutile sauf si vous voulez vous faire plaisir et que vous avez une salle de répétition bien calfeutrée.

    X