Comment bien choisir son médiator

    Découvrez dans ce cours comment choisir son médiator en fonction de votre style.

     

     

    Lorsque l'on débute la guitare, il est souvent difficile de savoir quoi faire de ses mains et de ses doigts. Comment les placer, comment appuyer, pince, tirer, tordre, gratter ... Autant de notions que de possibilités presque infinies. Il va sans dire que cet apprentissage ne se fait pas du jour au lendemain. Rappelons-le, Rome ne s'est pas faite en un jour. Et bien c'est exactement la même chose pour votre pratique de ce magnifique instrument à 6 cordes.

     

    Au-delà de la pratique, des techniques, des styles, du son de l'ampli ou du type de guitare utilisée, le médiator, aussi appelé "plectre" est un élément primordial, voire indissociable de votre pratique guitaristique. Mise à part les techniques poussées comme le "picking", ou la folk en arpège tout douce, votre médiator vous accompagnera tous les jours. Croyez-nous, vous allez en perdre. Quelques-uns dans la rosace de votre guitare, dans vos poches, vos fonds de sac. Il s'agit peut-être de l'élément, après le briquet, qui voyage sûrement le plus au monde !

     

    Mais alors comment bien choisir son médiator ? Et à quoi sert-il exactement ?

     

    Alors déjà, pour les gros "bourins", ça vous évite de finir avec votre guitare ensanglantée. Bien que si vous vous acharnez un peu trop sur vos cordes lors de gros riffs bien méchants, il y'a de grande chance que votre tenu du médiator soit moins bonne et donc que les risques de blessures soient augmentés.
    Mais pas d'inquiétude, lorsque vous achetez votre première guitare, notamment électrique, si le vendeur connait son métier, vous repartirez avec au moins 4/5 médiators différents pour vous faire une idée de la chose.

     

    Trêve de plaisanterie !  Si on pouvait résumer son utilité en 3 mots : Sonorité, style, polyvalence
    Selon votre style de musique, vous allez pouvoir définir, choisir des médiators en fonction de leur taille, de leur épaisseur, jusqu'au nombre de millimètre pour adapter la sonorité de votre attaque à ce style en question.

     

    Admettons que vous soyez un guitariste et que vous fassiez parti d'un groupe de rock. Vous risquez d'avoir des chansons relativement "rentre dedans", celles qui déménagent et qui font sauter les gens ! Des morceaux qui méritent une grosse attaque. Vous allez donc utiliser votre Les Paul ou de votre Telecaster (pour ne citer que ces deux-là) et vous munir d'un médiator relativement dur et épais pour produire une attaque qui ravira les fans de gros riffs.
    Vous risquez aussi de passer d'un coup d'un seul, à une acoustique ou une guitare plus douce pour la ballade de votre set. A ce moment-là, rien ne vous empêche de passer à un médiator plus léger, plus souple pour des mouvements plus amples lors des accords.

    Le meilleur conseil que l'on peut vous donner, serait de prendre votre ou vos guitares et de vous enfermer dans un magasin pour gratter avec différentes formes de médiators ou plectres afin de faire le meilleur choix.
    Pour informations, ceux en dessous de 1mm sont le plus souvent exploités pour de la musique folk, des guitares acoustiques, et ceux au-dessus de 1mm pour de la guitare électrique qui dispose notamment d'un plus gros tirant. Un médiator trop souple vous fera perdre en précision et sera donc adapté à des gestes et mouvements amples, quant aux médiators épais ou dur, ces derniers souvent à tête pointu vous permettront de gagner en précision. Attention ceci dit à la résistance et à votre tenu avec vos doigts, vous risquez de le perdre ...

    La tenue de votre médiator n'est pas accessoire et est aussi très importante. Reportez-vous dans ce cours de guitare et à notre vidéo pour une tenue adaptée et efficace de votre plectre. Ça vous évitera quelques différentes avec votre instrument !

    Pour les férus de musique country ou blues, vous pouvez utiliser des "onglets doigt" ou "pouce" pour faire ressortir les basses ou au contraire les aiguës. Ces médiators là sont très difficile à utiliser et nécessitent un apprentissage bien plus poussé pour les styles de musique en question.

    Quelques exemples en image pour mieux comprendre le panel incroyable et la polyvalence qu'il existe avec un si petit bout de plastique. On parle d'ailleurs de plastique, mais sachez qu'il existe des médiators en différentes matières telles que l'os, le métal, le bois, avec des "grip" pour les doigts, rond, long, large ... bref, vous nous avez compris, allez donc essayer tout ça. Ne vous inquiétez pas si vous mettez plusieurs années à trouver le ou les médiators qui sont adaptés à votre jeu, c'est tout à fait normal !
    Débutants, vous pouvez vous orienter vers les Jim Dunlop, qui seront faire l'affaire pour tous types de guitares et de style entre 0,90mm et 1,20mm. Les prix sont relativement les mêmes pour les plus communs en plastique, autour de 1€/1,50€.

    Pour vous donner une idée de la chose, voici de quoi imagez les différents types de médiators que vous pourrez retrouver sur le marché :

    comment bien choisir son médiator
    X